Accueil
Accueil
  Jeudi, 22 Juin, 2017

FICHES IMPOT


NEWSLETTER

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque semaine, l'actualité sur les impôts.

SALARIES : FRAIS REELS OU DEDUCTION FORFAITAIRE DE 10% ?


Vous êtes concerné par ce cas si vous percevez un revenu imposable dans la catégorie des traitements et salaires. Ce sont :

  • Les salaires.
  • Les avantages en nature.
  • Les allocations chômage.
  • Les rémunérations des dirigeants de sociétés.
  • Les indemnités journalières en cas de maladie ou de maternité.

Définition :

Vous avez la possibilité de déduire de vos impôts vos frais professionnels. Pour cela deux options s'offrent à vous :

  • Soit vous optez pour la déduction forfaitaire de 10 %, sachant que la limite de cette déduction forfaitaire de 10 % des salaires déclarés est de 13 328 € par membre du foyer fiscal.
  • Soit vous faites le décompte de vos frais réels générés par vos activités professionnelles.

Les frais déductibles de vos impôts :

Frais de transport entre votre lieu d'habitation et votre lieu de travail :


Soit :

  • Votre lieu de travail se trouve à une distance n'excédant pas 40 km de votre domicile. Dans ce cas il n'y aura pas de problème à ce que les frais de transport soient pris en compte dans votre réduction d'impôts.
  • Votre lieu de travail se trouve à plus de 40 km. Dans ce cas seuls les 40 premiers km sont pris en compte. 40 à l'aller et 40 au retour. Sauf dans certains cas particuliers :
    • Vous avez un travail précaire ou mobil : vous êtes en CDD ou êtes intérimaire par exemple.
    • Si le lieu de travail de l'un des conjoints se trouve à moins de 40 km du domicile.
    • Si l'état de santé du conjoint, d'un enfant ou des parents exige une assistance réelle et nécessaire, confirmée par un certificat médical.
    • Si vous êtes divorcés et devez conserver une habitation éloignée de votre travail pour des raisons de gardes conjointes d'un enfant.
    • Si vous exercez une fonction élective dans une communauté.
Vous devez être en mesure de justifier les frais présentés :
  • Si vous utilisez les transports en communs, le fisc peut vous demander les billets de train, de bus, ...
  • Si vous utilisez votre véhicule personnel, vous pouvez calculer vos frais de deux manières :
    • Vous faites le total de tous ce que vous a coûté votre véhicule (carburant, entretien ...) au prorata de l'utilisation professionnelle.
    • Vous appliquez le barème kilométrique établi par l'administration.
Ici aussi vous devez faire une simulation dans les deux cas pour savoir quelle option est la plus avantageuse dans votre cas.

Frais des repas :


Les frais d'un repas qui est pris en compte par le fisc est la différence entre le prix du repas pris sur le lieu du travail et le prix du repas pris au domicile. Quand le contribuable est en mesure de produire les justificatifs pour ce calcul, le fisc utilise cette méthode, sinon cette somme est estimée à 4,15 € pour 2006.
Dans le cas ou vous avez des tickets restaurant, vous devez déduire la participation de l'entreprise à leur achat.
Les frais de repas sont déductibles si pour des raisons d'éloignement et/ou d'horaires le salarié n'est pas en mesure de retourner prendre son repas à son domicile et qu'il n'y a pas de cantine sur le lieu de son travail ou à ses environs.

Exploitation de votre domicile :


Dans le cas où votre activité requiert un bureau mais que l'employeur n'est pas en mesure de vous en fournir un, vous pouvez déduire des frais de votre logement un pourcentage que vous appliquerez à ces frais. Ce pourcentage est calculé à partir de la superficie occupée par votre bureau dans votre habitation.

Frais vestimentaires :


Vous pouvez déduire l'achat et l'entretien de vos vêtements de travail si vous devez utiliser un habit spécial pour exercer votre activité. Par exemple : une blouse de médecin, un bleu de travail ...

Formation professionnelle :


Les frais engagés pour une formation professionnelle sont pris en compte dans la mesure où cette formation a pour but d'améliorer votre situation professionnelle ou de vous réorienter professionnellement parlant. Même si elle ne débouche pas immédiatement sur l'obtention d'un nouveau poste. Il vous faudra néanmoins pouvoir justifier de votre intention et de vos démarches pour l'obtention du poste en rapport avec votre formation par exemple : une lettre de motivation que vous avez envoyez pour postuler.

Acquisition de matériel professionnel :


Le matériel acquis pour des raisons professionnelles est déductible de vos impôts au prorata de l'utilisation professionnelle. Si vous achetez un bureau 300 € que vous utilisez à 50 % du temps pour votre travail, vous devez comptez 300 € x 50 % soit 150 €. Le matériel dépassant 500 € HT sera amorti sur plusieurs années exemple pour un ordinateur de 900 € sachant qu'un ordinateur est amorti sur 3 ans vous devez compter 300 € pendant 3 ans.

Conseils :

Si vous optez pour les frais réels, il vous faudra conserver toutes vos factures, car le fisc pourra vous demander des justificatifs surtout lorsque vos frais sont importants.





Copyright © E-Kanopi, 2007
Mentions Légales  -  Partenaires